Ta voix du matin

6 juin.

  Réveil difficile. Comme chaque matin, tu as bafoué la règle consistant à ne jamais me parler avant que j’aie eu le temps d’avaler ma première gorgée de thé. Comme chaque matin, j’ai décidé de te gracier.


Il y a du soleil dans la cuisine, la journée commence à peine, et je t’écoute me livrer les mille et une petites bribes de réalité qui peuplent tes pensées ce matin, composent un flux continu, une passerelle sonore que j’emprunte en espérant secrètement que rien ne la rompe avant que j’aie eu le temps de me faire à l’idée d’aborder les rives du quotidien.

Ah, ta voix du matin !

Toute entière à l’affût du festin à venir, j’en guette la vibration sourde, le voile qui modifie sa musique naturelle pour la faire descendre dans les graves, et surtout, surtout, son rythme alors doux et lent, signe que la réalité et son tempo de tambour battant n’ont pas encore repris leurs droits.

Ca y est, je suis à l’unisson, l’instant est à la paix, et dans la pièce flotte le parfum d’une journée prête à s’étirer indéfiniment, avec pour seul et délicieux programme le champ des possibles à imaginer.

Dans ta voix, quelque chose aussi affleure, je l’entends : ton « double » intérieur, sans les défense et cuirasse qu’il endosse tout le reste du temps. Secondes fragiles, pleines de l’émotion de cet abandon qui fait resurgir en moi l’enveloppement confiant de nos câlins d’enfant, tête posée sur la poitrine de nos parents et oreille envahie par le battement rassurant de leur cœur.

Minutes d’intimité enfin, avec la légère excitation que me procure l’idée d’entrer par effraction dans ton fort intérieur, pour y dérober quelque chose à ton insu et aller ensuite le déguster à mon aise, dans une cachette connue de moi seule.

C’est un petit larcin de rien de tout, un chapardage au goût de fruit défendu, mais dont je garde longtemps en bouche la saveur, après en avoir suçoté indéfiniment le noyau.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s