» Tu es un assemblage de trucs bizarres « 

 23 heures. Seule dans une maison surpeuplée. Une fête comme tant d’autres.

Tu es au milieu de mon salon, et tu observes avec attention le chiffonnier Empire sur lequel j’ai posé – entre deux orchidées blanches – une pendulette anglaise à la façade en escalier d’inspiration hollando-gothique, au pied de laquelle conversent deux petites statuettes africaines, dans un face-à-face qui n’a pour moi rien de muet.

Tu m’écoutes distraitement, et je ne m’en formalise pas, car je pressens que tu te prépares à me faire part des résultats de ton observation. Au bout de quelques secondes, tu te tournes en effet vers moi et tu déclares : « Tu vois, ce meuble et ces objets, c’est un peu ton portrait… un assemblage de trucs bizarres, mais qui marche. »

Je te souris, et j’acquiesce, en appréciant la justesse de la comparaison et la finesse de ton intuition. Si je ne me sens en aucun cas froissée d’être taxée d’étrangeté, c’est parce que tu viens de me faire à ton insu un formidable cadeau : reconnaître et apprécier cette singularité qui, le reste du temps, m’exile du monde des adultes normalement constitués.

Au-delà de sa forme baroque, ta petite phrase est une bouée, qui vient de me soustraire un court instant à l’irréductible solitude dans laquelle nous traversons l’existence.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s