« Toi et moi, on se pénètre extrêmement bien. »

Derrière ton jeu de mots, qui par pudeur attife tes sentiments d’habits de prostituée, il y a l’essence même de ce qui, je pense, se joue entre nous.

Une compréhension réciproque, qui prend pour moi chair par osmose, sans effort ni intellectualisation aucune, du moindre centimètre carré de peau au plus petit de mes neurones. Une sorte de chimie moléculaire interpersonnelle, une pelote indéfectible d’atomes farouchement crochus.
Nombreux sont ceux d’entre nous qui, pour décrire une rencontre importante de leur vie, relatent la vision première de l’Autre avec une profusion de détails sur son aspect physique et les réactions suscitées par la dite vision en eux. Si l’on me demandait d’en faire autant, j’en serais bien incapable. Je me souviens pourtant très bien de la seconde même ou j’ai percuté, mais ce ne sont pas mes yeux qui m’ont fait comprendre que je venais d’être désignée heureuse gagnante du grand numéro de la Chance.
Comment t’expliquer la sensation d’alerte vécue à cet instant ? Je me suis sentie devenir poreuse à l’extrême, en ayant l’impression que chacune de mes cellules entrait en vibration avec les tiennes. Le choc m’a fissurée.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

2 réponses à “« Toi et moi, on se pénètre extrêmement bien. »

  1. Bon jour,
    A lecture de votre article se pensais : symbiose.
    En tout cas, bel article sur le ressenti de l’être.
    Max-Louis

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s