« Je pourrais habiter dans ta voix »

Je le mesure tous les jours, ma perception d’autrui passe en priorité par une musique : celle de la voix. C’est une symphonie dont je ressens et déchiffre les moindres nuances, avec une acuité dont je ne peux m’empêcher de penser qu’elle relève de l’anomalie.

Cet étonnant cadeau de Dame Nature me vaut d’ailleurs d’être souvent considérée par mes congénères comme une bizarrerie échappée d’un Cabinet de Curiosité, avec tout ce que cela recèle d’étrange et de vaguement monstrueux. Mais c’est aussi un merveilleux moyen de décoder intuitivement ceux qui m’entourent.

J’aime t’écouter. Ta voix m’enveloppe, crée un monde dans lequel il m’est enfin possible d’habiter, parce que la Vérité y règne, ou du moins que j’y entends des choses vraies. C’est aussi une caresse, tour à tour tiède ou fraîche, légère ou soutenue, calme ou enfiévrée, dont la sensualité me fait frémir.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

2 réponses à “« Je pourrais habiter dans ta voix »

  1. L’oreille absolue peut-être ? Excellent augure à votre perspective du Japon, pays de langue tonale 😉 !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s