Archives de Tag: emotions

« Tu tiens la distance »

De la boîte de dentelles versée sur la table, j’ai extrait deux mouchoirs en baptiste finement brodés. Délicates reliques familiales d’une époque qui ignorait l’obsolescence programmée, ils vont intégrer l’épopée contemporaine du Zéro Déchet. Lire la suite

Publicités

47 Commentaires

Classé dans journal

« Je garde le souvenir de tes cheveux châtain »

Samedi, 10 heures à peine. A côté de ton café, le serveur a déposé une bière. Ce n’est pas la première de ta journée, je l’ai lu dans tes yeux à ton arrivée. Lire la suite

40 Commentaires

Classé dans journal, Uncategorized

« Tu es tellement jubilatoire »

Ce matin, le soleil traversant la brume baignait le jardin d’une effusion laiteuse, phosphorescente. J’en ai absorbé la moindre particule, jusqu’à saturation. Lire la suite

27 Commentaires

Classé dans journal

« Tu ne peux pas rire tout le temps »

Oh, l’étonnement, la gaieté de se réveiller, sans douleurs ! J’ai réintégré l’enveloppe d’un corps abandonné à regret, avec la fraîche certitude de pouvoir en jouir à nouveau sans entraves. Lire la suite

21 Commentaires

Classé dans journal

« Après toi, s’il en reste »

19 heures 30 – Comment ça « qu’est-ce qu’on mange pour le dîner ? » Mais, je les ai nourris hier.

Lire la suite

23 Commentaires

Classé dans journal

« Tu as le toucher magique »

Eté indien, en surplomb de la plaine. Debout, dans l’engobe du vent qui – en bas – pousse sa houle sur les champs. Lire la suite

19 Commentaires

Classé dans journal, Uncategorized

« Tu me fatigues »

Penchée sur la table à repasser, j’essuie d’une main distraite la vapeur qui me monte au visage, dans un geste las, maintes et maintes fois esquissé par d’antiques lignées de lavandières avant moi. Lire la suite

26 Commentaires

Classé dans journal

« Ca bouge tout le temps »

Déluge. Au loin, le paysage, à grande vitesse. Sur la vitre du wagon, pourtant, les gouttes avancent d’un bord à l’autre dans une lenteur contradictoire. La pluie met le monde sous camisole.

Lire la suite

32 Commentaires

Classé dans journal

« Tu ferais n’importe quoi pour te faire remarquer »

L’hypersensibilité aux odeurs est de retour. Le moindre parfum déclenche hauts-le-coeur violents, des effluves d’eau stagnante m’agressent sans relâche, où que je me trouve. Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans journal

« Adonescent »

D’une plume à l’autre… une approche différente, mais une même tentative de laisser une trace sous la surface des choses.

(gravure à la pointe sèche sur Rhénalon)

IMG_0319

18 Commentaires

Classé dans gravures