Archives de Tag: existence

« On ne peut pas ne pas t’aimer »

L’éclipse solaire totale est passée, et la prochaine ne reviendra pas avant 2081. Je ne serai plus là. Lire la suite

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« Reviens quand tu es calmée. »

Vendredi, 2 août,Overshoot Day. Jour du dépassement, arrachement intérieur.

Lire la suite

10 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« Tu danses, quand tu marches »

Dimanche. Ahurissement du réveil, retour approximatif à la cage du réel. Mon corps craque, refuse de bouger. Lire la suite

12 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« Il y a quelque chose de tellement ado en toi »

Samedi matin. Je viens de retrouver une photo prise il y a quelques années. J’y suis souriante, solaire, c’est celle qui t’a donné envie de me rencontrer. Depuis, mon sourire s’est effacé. Lire la suite

10 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« C’est tellement bizarre que ce soit toi qui me dises ça »

Matin d’été, vacances en famille. J’ai 9 ans, je viens de me moquer d’une cousine. Mon grand-père se lève et me prend par la main.

Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« Mais qu’est-ce qu’on va devenir ? »

« Vivement l’arrivée des robots, qu’on arrête de bosser ! » ai-je blagué hier en rentrant du boulot, avant de partir prendre le train. « Tu as envie de passer ta vie à ne rien foutre ?», as-tu répondu.

Lire la suite

20 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« Que t’ai-je apporté de capital ? »

Journée en roue libre. Je suis sortie dans la rue marcher sans but. Heures volées à l’utile, au productif. Ô combien nécessaires pour ne pas étouffer sous l’épaisseur quotidienne du raisonnable. Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

 » Tu es un assemblage de trucs bizarres « 

 23 heures. Seule dans une maison surpeuplée. Une fête comme tant d’autres.

Tu es au milieu de mon salon, et tu observes avec attention le chiffonnier Empire sur lequel j’ai posé – entre deux orchidées blanches – une pendulette anglaise à la façade en escalier d’inspiration hollando-gothique, au pied de laquelle conversent deux petites statuettes africaines, dans un face-à-face qui n’a pour moi rien de muet.

Tu m’écoutes distraitement, et je ne m’en formalise pas, car je pressens que tu te prépares à me faire part des résultats de ton observation. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized