Archives de Tag: solitude

Série « Ethers mités »

D’une plume à l’autre… une approche différente, mais une même tentative de laisser une trace sous la surface des choses.

(gravure à la pointe sèche sur Rhénalon)

665553_10151229273841768_2010295878_o

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« C’est tellement bizarre que ce soit toi qui me dises ça »

Matin d’été, vacances en famille. J’ai 9 ans, je viens de me moquer d’une cousine. Mon grand-père se lève et me prend par la main.

Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« M’excuser ? Tu peux te gratter. »

4heures du matin. Ma nuit est terminée. Heure noire, de celles lors desquelles plus rien ne paraît possible, tout devient insurmontable.

Lire la suite

9 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« Tu es une erreur de calcul »

Tout s’est déroulé comme prévu. Eros, pathos, Thanatos.
Au réveil, j’ai capitulé.
Lire la suite

8 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« Mais qu’est-ce qu’on va devenir ? »

« Vivement l’arrivée des robots, qu’on arrête de bosser ! » ai-je blagué hier en rentrant du boulot, avant de partir prendre le train. « Tu as envie de passer ta vie à ne rien foutre ?», as-tu répondu.

Lire la suite

16 Commentaires

Classé dans Uncategorized

« Je pourrais habiter dans ta voix »

Je le mesure tous les jours, ma perception d’autrui passe en priorité par une musique : celle de la voix. C’est une symphonie dont je ressens et déchiffre les moindres nuances, avec une acuité dont je ne peux m’empêcher de penser qu’elle relève de l’anomalie. Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Ce n’est qu’un au revoir

« Je pars vivre au Japon » : toute à ma joie de ce projet, je t’ai à peine laissé le temps d’entrer que je te livre – sans préambule – l’information que je brûlais de te faire partager.
Son impact sur toi me dégrise d’un coup. Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

 » Tu es un assemblage de trucs bizarres « 

 23 heures. Seule dans une maison surpeuplée. Une fête comme tant d’autres.

Tu es au milieu de mon salon, et tu observes avec attention le chiffonnier Empire sur lequel j’ai posé – entre deux orchidées blanches – une pendulette anglaise à la façade en escalier d’inspiration hollando-gothique, au pied de laquelle conversent deux petites statuettes africaines, dans un face-à-face qui n’a pour moi rien de muet.

Tu m’écoutes distraitement, et je ne m’en formalise pas, car je pressens que tu te prépares à me faire part des résultats de ton observation. Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized